À 15:00, heure de Paris, j’étais à bord d’un voilier, en train de tourner
une vidéo pour vous l’envoyer sur le blog.

L’idée semblait bonne : profiter de la météo favorable annoncée aujourd’hui
pour vous emmener en excursion vidéo avec moi, sur une jolie petite île
située juste en face de mon nouveau bureau…… et en profiter pour répondre aux questions que vous m’avez posées
lors du sondage « Lancements Orchestrés », pour votre développer votre entreprise.

À 17:03, parce que le vent est bien plus fort que la prévision météo,
nous décidons de rebrousser chemin et de terminer la vidéo un autre jour.

À 17:13, comme les vagues commencent à envoyer pas mal d’eau dans le voilier,
François (mon caméraman) et moi attrapons une écope,
pour éviter que l’eau vienne mouiller le matériel posé dans le bateau.

À 17:19, on filme une petite séquence marrante pour le « making of »
puis on coupe la caméra parce que ça commence à secouer sérieusement.

À 17:21, je fais une imitation de Thalassa qui fait rire tout le monde à bord.

À 17:22, j’entends la voix de mon caméraman, de l’autre côté du bateau :
« Non, non,non, NON NON ! »

L’instant d’après, je suis sous l’eau.

J’essaie de me repérer pour retrouver la surface.

Je m’écarte du bateau retourné pour atteindre l’air libre.

Je ne peux pas.

L’écoute du foc (la corde qui guide la voile de devant) est enroulée autour
de mon bras gauche.

Elle me retient sous l’eau.

Je tire, le noeud ne bouge pas.

Une image me vient à l’esprit : l’an dernier, après avoir regardé un film d’action
à gros budget, j’avais cherché sur Google :

« comment survivre à une chute de 30 étages »

« comment survivre à un crash d’hélicoptère »

« comment faire si un parachute ne s’ouvre pas »

… et …

« comment faire si un bateau se retourne »

Je reviens sous le bateau.

Il y a effectivement de l’air sous la coque.

Assez de place pour remonter ma tête et respirer.

Vive Internet.

J’essaie à nouveau de me dégager du bateau (en nageant pour libérer mon bras),
sans succès.

Je reviens dans la « bulle » d’air pour défaire le noeud.
J’entends quelqu’un au-dessus de moi, qui est monté sur le bateau renversé.

Une fois le noeud défait, je replonge pour sortir à l’air libre.

Je sens que quelqu’un essaie de m’aider ; en émergeant je reconnais François.

Tout le monde semble sain et sauf ; sur ma droite une valise métallisée
(celle du prompteur) s’éloigne en flottant.

Une vedette passe en rentrant au port ; elle ne nous voit pas.
On hurle ; elle ne nous entend pas.

Je regarde ma montre :
elle s’est arrêtée à 17:28… ah… non, elle marche encore.

Un autre bateau nous remarque en sortant du port,
et nous récupère.

On sauve une partie du matériel (ce qui flotte).

J’écris ce message à mon retour, après un chocolat chaud.
(ce n’est pas prévu dans ma diète. mais mon coach sportif ne m’en tiendra pas rigueur j’imagine !)

Ca m’a fait du bien d’écrire.
Ca permet de remettre les choses en perspective et de souffler un peu 🙂

On se retrouve d’ici quelques jours pour davantage de conseils pour vos Lancements Orchestrés.
Je voulais vous publier une vidéo mardi matin, mais avec ou sans jeux de mots,
c’est tombé à l’eau.

Je n’ai plus de caméra, de micros, rien du tout,
donc il faudra patienter un peu avant la publication des prochaines vidéos sur le blog.

Mais ce n’est pas un peu d’eau et un bout de ficelle qui vont m’arrêter ! 🙂

Sébastien
Le Marketeur Français

 

On lun, in Aventures et rebondissements, by Le Marketeur Francais
 

Posez une question ou Laissez un commentaire

95 Réactions à “Une vidéo qui a failli mal tourner”

  1. Isa dit :

    Bonsoir

    Je n’ai pas pu voir la première conférence à cause de ma connexion , j’aurai pourtant vraiment aimé et je ne pourrai pas voir celle de demain car j’ai une formation en informatique le soir , donc ce serait bien si elle pouvait être enregistrée , pour des personnes dans mon c

  2. Xavier dit :

    Wahou, Sébastien, désolé de « prendre contact » avec toi dans ces circonstances! (Je suis un ami de Jean Sommer, que tu dois bien connaitre il me semble 😉 )

    C’est une histoire hallucinante ce que tu nous racontes là! Et bravo à toi d’avoir eu le self contrôle… et le positivisme que tu véhicules par ta note de blog! Comme tu le dis, ce n’est que du matériel, aucune victime. C’est l’essentiel.
    Et c’est une expérience qui te servira à coup sur!

  3. Nico dit :

    Mourrir noyé, c’est ma plus grande phobie… En tous cas bravo pour avoir garder ton calme je m’en souviendrai si un jour je suis dans la même situation 😀

  4. Christian dit :

    Bonjour Sébastien,

    Je ne ferais aucun commentaire et je ne me permettrais surtout pas de rire, car même avec 20 ans de voile derrière moi que ça soit sur de petit et de gros bateaux et bien on est jamais à l’abri d’un bout qui traine.
    J’en sais quelque chose… nous en reparlerons à La Baule très bientôt si tu as envie de partager cette expérience 😉

    Heureux de te savoir de retour au chaud avec un bon chocolat chaud

    Christian.

  5. Cyril dit :

    Un vrai champion !!

    L’expérience d’un individu c est pas ce qui lui arrive mais comment il réagit par rapport à ce qui lui arrive !

    En utilisant sa tête on réussit à se sortir de mauvais pas !

    L’avion à reaction – le bateau – et ensuite ….. la fusée!!!!

    Respect – bye

  6. Alexy dit :

    Wow Sébastien, quel récit ! Il faudra donc peut-être attendre quelques siècles avant que quelqu’un ne retrouve enfin la caméra et sa carte mémoire… Des séquences inédites du Marqueteur Français mondialement connu seront alors enfin révélées au public ! 😉

    • Le Marketeur Francais dit :

      Elles seront malheureusement très vite rongées par le sel de mer…
      mon iPhone et mon iPad (récupérés dans l’un des sacs) sont déjà inutilisables.

      La réaction de l’équipe à bord a été admirable (le caméraman est propriétaire de la caméra qui a disparu ainsi que d’une grande partie du matériel).
      Ils ont pris l’accident avec beaucoup de détachement ; maintenant, une fois que tout le monde se sera remis de ses émotions, il faut voir avec les assurances ce qu’il sera possible d’indemniser, puis comment on pourra se procurer le reste.

      Sébastien

      • Thierry dit :

        Bonsoir,

        Il y a peut-être une solution pour récupérer tout ça avant que le sel ne fasse son travail.
        Allez je lance l’idée d’un blog sur l’exploration des fonds sous-marins

      • Thierry dit :

        Désolé, je n’avais pas fini !

        Donc blog sur l’exploration des fonds sous-marins avec une chasse aux trésors.

        Le gagnant remporte le « making of » qu’il aura droit de monneyer.
        Bon, comme je ne peux pas tout faire, je te laisse le soin de faire le lancement orchestré de ce blog !
        Voilà, la boucle est bouclée… 🙂

        Comme tout le monde va bien quand même, je ne décommande pas ma pizza pour mardi soir. 😉

  7. soror dit :

    bonjour Sebastien , ‘j’ai assiste a la conferance de vendredi , je l’ai beaucoup aime,je voulais inviter un ami pour assister a la prochaine de ce mardi mais je n’ai pas trouve le moyen pour ca , pouvez vous m’expliquer ou me repondre par email par exemple
    je vous remercie pour toutes informations donnees et pour touts vos efforts

  8. fabrice dit :

    Bonsoir Sébastien,
    Que d’émotions en effet.
    J’imagine que ce type d’expérience est toujours plus facile à écrire qu’à vivre.
    Plus de peur que de mal HEUREUSEMENT.

    Comme je le dis souvent aux créateurs d’entreprises que j’accompagne :
    La vie d’un entrepreneur n’est pas un long fleuve tranquille !

    Prompt rétablissement à notre Marketeur chic en état de choc !
    A très Bientôt.
    Fabrice

  9. Hello Sébastien,
    je fus moniteur de voile dans ma jeunesse et j’ai connu cette mésaventure d’être coincé sous la coque, mais comme tu le dis ce n’est pas trop grave, il y a de l’air. Le pire je l’ai vécu avec un dériveur en solo. La sangle de rappel à cassé et je me suis retrouvé dans l’eau avec l’écoute de GV enroulée autour de ma jambe et le bateau qui me tirai sans que je ne puisse rien y faire. Heureusement c’était sur un lac et le voilier a fini par se prendre dans un banc de roseaux. Je m’en suis sorti …
    Et je suis bien d’accord avec Christian, sur un bateau, on est à l’abri de rien !
    J’espère que ton matériel était assuré ?
    Il y a aussi le parachute pour une vidéo fun … Non ?
    ça te tente pas ???

  10. David dit :

    Bonsoir Sebastien,

    Je suis David Alexis,je vous suis dans les Caraibes,plus spécialement en Haiti.C`est dommage que cela puisse arriver à vous et votre équipage.

    Vous êtes un modèle pour moi,je ne saurais suporté le pire. Dieu Merci vous êtes sain et sauf.

    Que Dieu vous garde! On a besoin de vous.

  11. Gilles dit :

    Wow Sebastien !
    Une belle experience de vie tout ça !
    Content de te savoir saint et sauf.
    je finis sur ceci:  » Les grands hommes se révèlent durant des grandes épreuves ! »

  12. Jean-Noël dit :

    Hello Sébastien,
    Il y a des gens vraiment prêts à tout pour se faire remarquer!
    A l’heure où tu es passé à l’eau, ton ami Dominique était en train de recueillir mes impressions sur ton webinar et tenter de m’inscrire à ta formation!
    Je lui ai dit que je t’avais déjà posté 2 messages de félicitations et lui ai encore fait des éloges sur ta prestation.
    Il est vrai qu’autour du Quai de Brazza il y a de mauvaises ondes en ce moment sur la Garonne: tu devrais éviter d’approcher l’eau pour quelque temps!
    Il y a quelques années j’ai failli me noyer à Lacanau à cause du courant! Finalement j’avais opté pour 2 baptêmes le même jour: jet-ski et hélicoptère!
    Comme quoi lorsque ce n’est pas l’heure il faut rester calme car tout est possible: bravo pour ton sang-froid!
    Une fois de plus tu as démontré ta maîtrise des évènements et ce n’est pas un hasard.
    L’interview de David est encore un grand moment: à chaque fois que tu nous invites sur le Web, c’est pour nous ressourcer et je serai là demain soir.
    Merci Sébastien.
    Amicalement.
    Jean-Noël

  13. rajja dit :

    fait attention, s’il te plait !

    Merci dieu que t’ai en bonne santé !

  14. Myrtille dit :

    Quelle aventure !!
    Digne d’un héros de film américain !
    Merci pour ce récit rafraîchissant dans tous les sens du terme.

  15. Nathalie dit :

    ouhla quel aventure ! comme quoi blogueur c’est pas sans risque non plus 😉
    Contente en tout les cas que tous soit sain et sauf et que tu pourras encore longtemps nous gratifier de ton savoir.

    C’est vrai que j’ai fais l’expérience aussi qu’écrire un article est curatif et parfois permet d’éclaircir l’esprit.

    Bonne nuit à toi et bon repos après toute ces émotions

  16. Albert dit :

    Une histoire incroyable que tu nous racontes là !! Digne d’un film d’action à la Mc Gyver.

    Sébastien « le survivant » doit faire attention les prochains jours, c’est peut être un avertissement… Oui, je crois aux signes et aux messages qu’ils transportent.

    Je me demande comment tu aurais réagi sans les infos d’internet ?

    En imaginant la scène, beaucoup aurait perdu leur sang froid…

    En tout cas, content de vous « revoir » parmi nous autres terriens.

  17. ruth jacqueline dit :

    DIEU merci que vous soyez saint et sauf je me mets à votre place car
    j’ai survaicu à accident d’avion .Plus de vingt après je suis toujours traumatisée.Bon courage

  18. Pierre dit :

    Voilà un bonne histoire…!

  19. Jean-Pierre dit :

    Hello Sébastien,
    Heureux de pouvoir de laisser un message compte tenu des circonstances que tu viens de vivre… Quel bel exemple pour imager que ce ne sont les évènements qui nous arrive qui sont déterminant mais la réaction que nous pouvons avoir face à ces derniers….

    Est ce ça remets en cause to timing de la formation initialement prévu le 5 juin?
    A trés bientôt. Jean-Pierre

    • Le Marketeur Francais dit :

      Bonjour Jean-Pierre,
      cela ne remet nullement en cause le timing du cours du 5 Juin car les vidéos de la formation
      sont déjà tournées en entier !
      Comme quoi, deux précautions valent mieux qu’une 🙂

      Sébastien

  20. michele dit :

    Ouf ! Tant mieux .
    Un acte manqué …heureusement manqué . Il vous dit quoi ?
    Un petit  » saboteur intérieur » ??
    Outre le chocolat chaud, une petite ronde d’ EFT pour éliminer l’émotion  » j’ ai eu peur de mourir » , qui risquerait bien de réapparaître plus tard …
    Bonne continuation au sec et sur le plancher des vaches !

  21. Sophie | Esprit de Succès dit :

    Ouf, quelle aventure !
    Heureusement que tu avais eu l’idée, peu commune, de te renseigner auparavant sur « Comment faire si un bateau se retourne »… Bien pensé !
    Ceci dit, ce n’est peut-être pas la peine d’utiliser ton savoir concernant la chute de 30 étages, le crash d’hélico et le reste …
    Et l’imitation de Thalassa, tu crois qu’il y a un lien de cause à effet ?
    Bon, trêve de plaisanteries, je suis contente qu’il y ait eu plus de peur que de mal et qu’on te retrouve demain en bon état.
    J’espère pour François qu’il pourra se faire rembourser son matos.

  22. Palmyre dit :

    Tu l’as échappé belle!!
    En tout càs, bien contente que tu sois de retour. J’espère que les assurances vont pouvoir te rembourser tes pertes matérielles.

    Et bravo pour ta bonne humeur!.

  23. Jeff dit :

    faut pas jouer avec la mer….

    c’était quoi comme bateau, un dériveur léger genre 420 ou 470, ou plus gros , pour se « retourner » on dit désaler avec un deriveur meme les « pro » désalent, bref plus de peur que de mal et c’est tant mieux dommage pour ton matos, a bientot pour ta conférence

  24. Pascal dit :

    Wouah… ca m’est d’autant plus parlant que je suis en train de terminer la construction de mon bateau !
    Bonne initiative de retourner respirer au centre du bateau… d’ailleurs on pourrait aisément la comparer à ce qui pourrait se passer dans notre vie… si le chemin paraît trop périlleux, il suffit de faire quelques pas en arrière et d’en choisir un autre ;-).
    A demain, et merci pour ce récit!

  25. Thierry dit :

    Wow (je le fais en anglais car sinon wouah ça fait un peu « chien » je trouve 😉 )!, elle est intense ta vie!
    Finalement je me demandais si ce n’étais pas une stratégie pour éviter d’avoir à rembourser des mécontents 😉 . Franchement flippes pas Sébastien, je suis sûr qu’il n’y en aura pas car je suis plus convaincu que jamais (avec cette nouvelle démonstration de bravoure) que la qualité sera au rendez-vous. Je regrette d’ailleurs de ne pouvoir y participer.
    Une nouvelle question vient d’émerger (si tu me permets d’utiliser ce verbe certes encore un peu chaud) : La richesse rend-t-elle la vie dangereuse? J’aurais besoin de le savoir. 😉
    Toutes blagues mises à part, content de te savoir encore en vie!
    A+
    Amicalement

    • Le Marketeur Francais dit :

      « La richesse rend-elle la vie dangereuse ? »
      Bonne question 🙂

      Je prendrais l’exemple suivant :
      – J’ai fait une partie de « laser game normal » cette année, pour mon anniversaire, ça m’a couté quelques euros,
      et j’ai eu droit à plusieurs points de suture après une rencontre inopinée avec un mur 🙂
      – J’ai fait une partie de « laser game dans les airs » à plus de 1000 pieds d’altitude, contre Olivier Roland,
      ça m’a coûté environ 900 fois plus cher, et je suis revenu intact 🙂

      Donc, ce que j’en retiens comme leçon :
      – Dans les 2 cas j’ai battu Olivier Roland ! (c’est hors sujet mais il faut le dire :D)
      – Ce n’est pas le prix qu’on paie pour s’amuser qui compte, c’est la préparation !
      En l’occurence ce n’est pas la 1e fois que je faisais un tournage sur un bateau (loin de là) mais d’habitude
      nous prenons davantage de temps de préparation avant de partir.
      À ne pas oublier la prochaine fois.

      Sébastien

  26. Sébastien de SG Autorépondeur dit :

    Hello Sébastien !

    Tu n’aurais pas pu rejoindre les profondeurs des océans et nous quitter, ton destin parmi l’humanité n’est pas encore tout à fait achevé 🙂

    • José dit :

      Ah super un bon autorépondeur français!
      Plus besoin de se prendre la tête avec ces autorépondeurs en anglais…
      Avec les conseils de Sébastien et l’autorépondeur SG on devrait rentabiliser nos campagnes Marketing… Enfin!
      Encouragement à tous…
      A bientôt

  27. Mathieu R dit :

    Salut c’est encore moi 😉
    J’ai une deuxieme question, sur le lancement orchestré ou tout autre lancement marketing, le mailing list est-il toujours le systeme le plus pertinent actuellement?
    Peut on créer un lancement orchestré à partir de contacts facebook (page amis, page fans, ou groupe, message privé) ou twitter?

    Vu le développement de ces réseaux sociaux et que pratiquement tout le monde utilise contrairement aux mails (moi-même j’ai une adresse que j’utilise juste pour les offres promotionnelles pour eviter de spammer ma boite principale, celle que j’ouvre tout les jours)
    N’est-il pas judicieux de privilégier facebook/twitter à une mailing list par aweber ?

    Mathieu R

    • Le Marketeur Francais dit :

      Bonjour Mathieu,
      tu l’as dit toi-même, tu as une boîte principale que tu ouvres tous les jours.

      97% des internautes ont une adresse email et 2/3 démarrent la journée en lisant leur email.
      C’est loin d’être le cas pour Facebook… quant à twitter n’en parlons pas : votre message, dans une boite mail, reste bien visible jusqu’à ce qu’il soit lu.
      Dans twitter, 20 minutes plus tard il est au fond de la « timeline »

      Le marketing par email est plus vivant que jamais.
      L’utilisation de l’email par le grand public a AUGMENTé de 10% au cours de l’année dernière .
      Parce que l’email est partout : maintenant les boites email des prospects sont « portables » (12% d’utilisateurs en journée et 19% le soir sont connectés sur iPad, smartPhones, etc). C’est l’application Internet la plus utilisée sur les mobiles !

      A l’heure où tout le monde parle des « réseaux sociaux », on oublie que ces réseaux sociaux, comme Facebook, se propagent.. grâce à du marketing par email.

      Sébastien

  28. Angelique Thiriet dit :

    Bravo pour le réflexe de respirer sous la barque ! Moi j’aurai pas pensé à ce genre de choses 😉 Heureusement que t’avais vu ou lu un truc à ce sujet peu de temps avant ! Les coïncidences sont impressionnantes ! À ce sujet, 2 livres qui m’ont beaucoup marqués : « Les coïncidences » de Deepak Chopra, et « La prophétie des Andes » de James Redfield . Bises

  29. José dit :

    Bravo Sébastien,
    Heureux de savoir que tu n’as pas fini avec les poissons! tu t’es montré vraiment à la hauteur, si l’on peut dire, de la situation! Quelle initiative! Tu l’as échappé belle! Retenir la leçon…
    Content que tu sois resté avec nous, on a encore besoin de tes lumières en séduction et marketing!
    amicalement
    A bientôt

  30. Yamina Yakoubi dit :

    Bonjour Sébastien ,
    L’instinct de survie
    t’a fait sortir de ta zone
    de confort!
    Et le fait de lire même des choses qu’on croit ne pas nous servir…
    Nous reste dans un coin de notre cerveau (qu’elle belle « machine » le cerveau humain.)
    J’ai un de mes amis qui est passé par une situation presque semblable
    mais sous la neige en très haute altitude et il c’est rappelé
    qu’il avait un jour lu « Comment construire un igloo »
    Et c’est comme cela qu’il à réussi à construire un l’igloo qui lui a sauvé
    la vie ….
    Je pense que tous se qu’on apprend ou qu’on lis n’est jamais du au hasard!!!
    D’ailleurs je ne crois pas au hasard…En tous cas,
    prendre des risques fait parti de la vie …
    La vie c’est risqué chaque jour  »
    C’est le piment de la vie !
    😉
    Merveilleux moment présent
    et à se soir pour la Formation
    car je dois emmener mes enfants à l’école ….
    bien à vous,
    yamina yakoubi

    • Le Marketeur Francais dit :

      Je viens de faire une recherche Google sur « comment construire un igloo »

      Juste au cas où !

      Sébastien

  31. sophie dit :

    On a failli te perdre Sébastien…
    Merci au destin où à …? ton self controle et au dieu internet. Le principal tu en as réchappé, quelle expérience, cela a du changer quelque chose en toi, ce sera ton secret ou une nouvelle idée à venir, à flotter…
    Grâce à toi on a retenu le cours de sauvetage en mer, ça restera ancré !
    Sophie
    mille bonnes choses

  32. Laurent dit :

    Hmmm! Merci de faire juste « comme si ».
    Bien sûr, il y a le coté romanesque et c’était peut-être, après coup, un épisode anecdotique amusant.
    Mais frôler la mort est aussi une expérience… particulière.
    Merci en tout cas d’avoir survécu et de continuer comme si de rien n’était. Avec ta personnalité, tes offres et tout et tout

  33. Philippe dit :

    Bonjour Sébastien,
    Ce n’était donc pas ton heure 😉 heureusement d’ailleurs, tu as encore beaucoup de choses à vivre et à nous partager…
    D’ailleurs, suite à un problème internet, je n’ai pu visualisere que les 10 premières minutes de la conférence du vendredi 11 ? comment faire ? y’a t’il une autre possibilité ? et pour celle annoncée pour ce soir, comment faut-il se connecter ? Merci d’avance. Philippe

  34. feetge dit :

    Bonjour ,
    quelle histoire ! Mais merci car il y a quelques années j’ai faillit faire un strike en voiture . Je l’ai évité en me souvenant d’un conseil d’un bonus sur le DVD de Fast n Furious ! Je trouvais le lien entre le film est l’eventuel strike ridicule : Je vois qu’il ne l’était pas tant que ca

  35. Sacrée histoire! Merci Internet!!!

    Si cela se reproduit un jour, ce que je ne te souhaite pas mais on ne sait jamais, une caméra tombée dans l’eau de mer, et son enregistrement, est récupérable mais il faut faire vite. Voici une technique dérivée d’un sauvetage d’une des caméra de tournage du films « les dents de la mer »

    Pour sauver ce que l’on a enregistré :

    Dans la seconde de la chute dans l’eau : éteindre la caméra, enlever la batterie (l’eau de mer est conductrice d’électricité et propice aux courts-circuits), enlever la mémoire d’enregistrement (si elle est amovible). Rincer la mémoire et la batterie à l’eau douce ou souffler sur les contacteurs.

    Pour sauver la caméra :

    1) Dans l’heure qui suit : Immerger TOTALEMENT la caméra dans de l’eau douce une première fois en la tournant dans tous les sens pour que l’eau douce enlève l’eau de mer.

    2) l’immerger une seconde fois après avoir changé l’eau (pour enlever toute l’eau de mer, fortement corrosive contrairement à l’eau douce). la laisser « tremper » dix minutes. La retirer de l’eau et la vider à fond.

    3) une fois vidée, il faut la glisser dans un sac plastique rempli de riz et fermé hermétiquement (ou avec un noeud bien serré). La caméra doit être entièrement recouverte de riz. Le riz va absorber l’humidité de la caméra.

    4) patienter au moins 12h. 24h est idéal, mais il n’y a pas de limite de temps.

    5) Sortir la caméra du sa, remettre la batterie, croiser les doigts et allumer la caméra.

    Ca marche pour tout type d’appareil électronique (j’ai sauvé mon iphone deux fois comme ça). Maintenant, si la caméra a coulé à pic au fond, à moins d’avoir un plongueur à portée capable de récupérer la caméra en moins de 15 minutes, c’est pas la peine d’essayer :/
    Dans tous els cas cette technique marche à 200% si l’apapreil est tombé dans une piscine ou un lac d’eau douce!

    Je te souhaite un bon rétablissement en tout cas!!!!

    Ludovic

    • Le Marketeur Francais dit :

      On a essayé cette méthode avec plusieurs appareils,
      je croise les doigts pour que ça marche Ludovic 🙂

      Sébastien

      • Sébastien de SG Autorépondeur dit :

        Pas mal la méthode, tiens nous au courant si cela a fonctionné pour toi Sébastien. Je retiens en tout cas.

    • mohammed dit :

      il est bonne la recette : camera au riz …lol

  36. Yvan dit :

    Salut Sebastien,

    Quelle histoire de folie, incroyable ! Au début je croyais qu’il s’agissait d’un exemple de « Story Telling » dont tu nous parlais dans ta formation de la semaine dernière… Tu peux faire parti des Avengers maintenant 🙂

    J’ai une question à te poser, le décalage horaire m’a peut-être fait raté qq chose… Serait-il possible d’avoir le programme détaillé de la Formation LO svp ?

    A très bientôt..

  37. Michèle dit :

    Bonjour Sébastien,
    Heureusement que ton ange gardien était de service !
    J’imagine que depuis ton retour sur la terre ferme ta vie a encore plus de saveur.
    Ravie de t’entendre de nouveau ce soir.
    Cordialement,
    Michèle

  38. Benjamin Bli dit :

    En lisant le récit, j’ai eu la chair de poule. C’est ce qu’on appelle chez nous en CI avoir vécu en direct la mort. En tout cas, vraiment « Yako » comme on le dit toujours chez nous, càd que nous disons merci au Seigneur de t’en avoir épargné. Que son nom soit loué.
    Ou allions-nous trouver de sitôt un autre marketeur si gentille, généreux et disponible à tout vent ?
    En tout que Dieu continue de te garder parce j’ai encore besoin de toi même si je ne te réagi pas souvent. Note que c’est avec beaucoup d’intérêt que je te suis…

    Sincères salutations

  39. Chantale dit :

    Bonjour Sébastien, heureuse de te savoir en vie!
    J’ai participé au premier lancement orchestré de la semaine dernière et je dois dire que ça valait la peine. Je ne suis malheureusement pas libre ce soir, mais j’attends le prochain pour te rejoindre.

  40. Pascal dit :

    Bonjour,
    Cette aventure est décidément palpitante. On en veut encore!

  41. Ivan dit :

    Cher Sébastien,

    Nous sommes tous bien contents que tu t’en sois sorti, grâce à ton sang-froid (et à Internet…) !
    Espérons que tu trouveras à présent, un petit peu de temps pour examiner les « offres irrésistibles » personnelles de tes clients du 25 février. 🙂
    Bonne chance pour ta tournée et encore mes félicitations pour ta dernière web-conférence.
    Amitiés,
    Ivan

  42. janette de numerologie-karmique.illymity.com dit :

    Bonjour Sébastien
    Merci d’être resté avec nous !!!

    Amicalement
    Janette

  43. annie dit :

    Bravo Sébastien, tu as gardé ton sang froid et tu donnes une action concrète du battant.
    Amicalement
    Annie

  44. mike dit :

    bonjour sébastien bien joué pour la cascade 😉
    Mais j’aimerais un complément vidéo ou autre sur le trafic , le trafic ,le trafic .
    y a t’il des nouvelles pistes , d’autres moyens , une révolution a venir lol .
    mérci

  45. Vivian'Thalie dit :

    Tout est bien qui finit bien puisque tout le monde est sain et sauve !
    La mer peut être aussi dangereuse que la montagne, la côtoyant souvent car j’y vis. Mais ce sont 2 éléments d’une beauté extraordinaire et qui, si on sait les apprivoiser, peuvent nous apprendre beaucoup en nous remettant à notre juste place.
    Ton expérience en est le témoignage.
    Mais comme ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort, je me permets de faire l’heureuse conclusion que la suite va être bordée de succès !
    Amicalement

  46. Aleksander dit :

    Re bonjour Sébastien,
    En attendant ton 2ième video (la 1ier a été ammorcée par email de Olivier Roland), j’ai viens de recevoir ton email disant « Si vous êtes en train de faire votre premier lancement pour votre activité,
    ou si vous le prévoyez pour bientôt, pensez à me tenir au courant, je serai ravi de vous interviewer sur le blog pour partager votre expérience ! »
    Oui c’est mon cas; Je lance mon livre Consensus Sans Compromis – méthode de négociation et style de vie » et mon site http://www.consensus-sans-compromis.com. Je serai ravi moi aussi de faire partie de l’expérience.
    Donc j’attends ta réponse et… la suite de vidéo.

  47. Alexandre F dit :

    Super épisode Seb ! Je suis certain que sais apprécier ce cadeau qui t’a été fait, et à quel point cet évènement est grandiose 🙂
    C’est pour ça que je suis parti au Pérou avec Neil S. pour me préparer à des situations « survival » inattendues…
    Merci d’avoir partagé 🙂

  48. reverentia dit :

    Ce qui m’impressionne, c’est que tu sois retourné écrire après cette expérience ! Quelle passion :))

  49. Claude dit :

    des petites mésaventures qui nous font rappeler ce qu’est l’essentiel dans la vie…. Heureux que tu puisses nous raconter cette aventure avec le sourire.
    Heureusement il n’est pas nécessaire d’avoir frôler l’accident pour prendre conscience de ce que l’on veut dans la vie et quels sont nos objectifs.

    Merci 1000x Sébastien pour tes conseils. je reste impatient de découvrir tes prochaines vidéos.

  50. yves dit :

    Alors Sébastien,
    comme cela on désale ! et félicitation pour ton self contrôle, le matos se remplace, le bonhomme…non.